Alain DELON à Shanghai : une expérience qui a contribué à créer et investir dans ma 1ère entreprise-Start-up en Chine

Episode 5

Une pensée pour l’immense acteur. J’ai eu la chance de l’accompagner en Asie. Mon 1er séjour à Shanghai. Nous étions 5 dont son bras droit, Silvio Denz et moi lors d’une tournée ‘Shanghai Pékin Séoul’ à promouvoir les produits AD : parfums, Cognac… Rencontres distributeurs, press conference, autographes.
L’empreinte de la star, grâce à « Zorro » (1er film étranger diffusé en Chine dans les années 80, puis le Samouraï, Soleil Rouge) est indélébile et incroyable.

Sur la photo du 22 juin 1996 (merci Raphaëlle Muller, à mes côtés, qui a gardé l’article) devant le magasin ‘Le Printemps’, je vous confirme que c’est bien moi. Non, je n’étais pas ‘bodyguard’ de la star! 😁

Des centaines de personnes s’étaient amoncelées sur Huaihai Lu, une des deux plus célèbres rues commerçantes de Shanghai, que je découvrais avec le jardin Yu (Yuyuan, jardin de « l’hésitation » 豫园; Photo 06/2024). J’étais déjà venu en Chine (Canton, Pékin), puis, avec Jean-Michel NAUD, envers qui je suis très reconnaissant, nous avions été à Dalian superviser un centre d’embouteillage juste installé.

2 ans après (1998) j’établissais un bureau à Shanghai avec une équipe dédiée représentant Distillerie de la Tour, Sabaté-Diams+Tonnellerie (devenu Oeneo), Sofacap, une maison de Saint-Emilion, Promocom.
Simultanément, à HK, mon activité de conseil « China Market Entry Strategy » démarrait par des audits de sociétés, études marketing, « focus groups » à Shanghai/Pékin pour comprendre/décoder la consommation en Chine.

Après quelques mois et multiples visites de provinces, une cinquantaine de containers de vin étaient expédiés à Tianjin, des dizaines à Taiwan, HK, encore peu de Cognac et vins fins, puis progressivement des barriques/bouchons dans le Xinjiang (Ürümqi, Turfan), le Shandong (Qingdao, Yantai), Kunming, Hebei, etc… Quelques portes s’ouvrèrent aussi pour des bouteilles « premium », dans la province de Guizhou (berceau de Maotai) entre autres.

Après avoir étudié la distribution et les ‘Free Trade Zone’ qui s’établissaient en Chine, j’ai décidé de créer (1999) ma 1ère WFOE (Wholly-Owned Foreign Enterprise). Ce fut la 1ère société d’importation-distribution de vin entièrement détenue par un français (avec des précédents dans le « food » comme Sinodis et sa success story).
En transparence & autonomie, nous opérions, depuis Shanghai/Pudong, importation, stockage (1000 m2 à température contrôlée), logistique toute Chine (grâce au génie/CRM de M. Ly), facturation en Yuan, gestion devises, etc.
2/3 ans après, des grands acteurs V&S (MHD, Pernod-Ricard…) s’installèrent sous une forme similaire.

Fin 1999, nous développions donc la WFOE et la distribution, puis progressivement des missions de conseil dans le Luxe, la cosmétique, la formation, tout en continuant nos prospections des vignobles passant de 100,000 ha à quasi 1 million en 20 ans.

A venir, épisode 6: développement en Chine hier, aujourd’hui, demain…

Vous serez peut-être intéressé par…

Atterrissage à Shanghai

Atterrissage à Shanghai

Épisode 4 La Chine plus digitale que le reste du monde ! Alors, avant d'atterrir en Chine, comme touriste ou bien y travailler, y vivre, adaptez-vous et dotez-vous des outils appropriés... Votre séjour et vie quotidienne sera très agréable ou alors compliqué... Même...

lire plus
Hong Kong, la ‘capitaliste’ ! Où va-t-elle aujourd’hui ? Sous traitement « homéopathique » par le socialisme capitalisteou socialisme de marché équipé « d‘une faucille et d’un marteau » entre les mains de Pékin ?

Hong Kong, la ‘capitaliste’ ! Où va-t-elle aujourd’hui ? Sous traitement « homéopathique » par le socialisme capitalisteou socialisme de marché équipé « d‘une faucille et d’un marteau » entre les mains de Pékin ?

Episode 3 "Un pays, deux systèmes" : Hong Kong garde une large autonomie, son système judiciaire et globalement ses libertés individuelles. Le système en place a aussi une fin contractuelle signée au moment de la rétrocession de HK : 2047. HK sera-t-elle alors une...

lire plus