Hong Kong : 1/4 de siècle passé depuis 1997

Episode 2: Hong Kong 2017-2024? Après 11 ans en Asie puis des séjours multiples entre 2009 et 2020 (Covid), des millions de ‘miles’ plus tard, je reviens et me souviens immédiatement du HK d’avant 1997 et de la longue histoire du bail emphytéotique (99 ans) signé en 1898 entre le UK, ou plutôt l’empire Britannique, pour remettre les choses dans leur contexte de la fin du 19eme siècle, après avoir perdu la guerre contre les japonais (1894-1895), l’empire chinois vivait sa fin ‘dynastique’ des Qing (1644-1912). Le dernier empereur Pu Yi « abdiquait » à l’âge de 6 ans ! Ce fut le début d’une période chinoise aussi chaotique que structurante et la naissance de l’histoire de la république chinoise qui a abouti en un siècle à l’empire du milieu (Zhongguo) actuel. 2ème économie mondiale. De 1000 milliards $ de PIB en 1998 quand, après HK, je me suis installé à Shanghai, à 18,000 milliards $ en 2022.

En 1997, j’ai donc assisté au « hand-over’ de HK à la Chine. D’une colonie britannique, caractérisée par une économie florissante, des infrastructures développées depuis un siècle à commencer par le portuaire, les Ding Ding (tramways historiques à 2 étages mis en route en 1904 – Merci l’Angleterre!) au métro, l’Airport Express, des constructions spectaculaires, un cadre juridique stable, la ‘common law’, des libertés individuelles, ce centre financier international majeur était une porte d’entrée vers la Chine. L’avant rétrocession fut marquée par la prospérité, une diversité culturelle sous influence cosmopolite, une démocratie loin de Pékin. Je discutais régulièrement avec un des meilleurs avocats français (Eric), ou bien P. Chow, multi-entrepreneur solide et si agile, Christian un ‘old-timer’ de HK. J’étais éclairé progressivement par mille rencontres, mes déjeuners réguliers au club fermé du FCC (Foreign Correspondance Club) et relations d’affaires locales avec des partenaires (Park’n Shop, patrons d’agence de pub, traders, importateurs, banquiers & Jimmy, boursicoteur, fan de jeu et donc de Macau – rétrocédé un an plus tard). Chacun commentait, souvent « volubilement », le statut de HK, son « indispensabilité », son indépendance, son efficacité, sa porte d’entrée incontournable vers le continent, sa cuisine, ses courses de chevaux, Cathay Pacific, sa place financière. HK était l’endroit où on trouvait tout ce qui est considéré comme le « mieux » sur cette planète: grands vins, belles voitures, mode, luxe, design et innovations, les 1er téléphones vraiment portables (le célèbre Nokia 3210 puis BlackBerry…), la dynamique d’internet, les Tycoons, le déjà engagé pro-démocrate: Jimmy LAI, fondateur du journal ‘Apple Daily’, derrière les barreaux depuis 2020.

Juin 24: après 30 km de marche, observation, discussions, entre Causeway Bay, Wanchai, Central, North Point, Kowloon: rien à signaler, peu de changement, les tendances actuelles à l’œuvre.

Mais pourtant…

Episode 3, mon prochain post à venir : que retenir de HK aujourd’hui? Après, promis, direction Shanghai.

Vous serez peut-être intéressé par…

Atterrissage à Shanghai

Atterrissage à Shanghai

Épisode 4 La Chine plus digitale que le reste du monde ! Alors, avant d'atterrir en Chine, comme touriste ou bien y travailler, y vivre, adaptez-vous et dotez-vous des outils appropriés... Votre séjour et vie quotidienne sera très agréable ou alors compliqué... Même...

lire plus
Hong Kong, la ‘capitaliste’ ! Où va-t-elle aujourd’hui ? Sous traitement « homéopathique » par le socialisme capitalisteou socialisme de marché équipé « d‘une faucille et d’un marteau » entre les mains de Pékin ?

Hong Kong, la ‘capitaliste’ ! Où va-t-elle aujourd’hui ? Sous traitement « homéopathique » par le socialisme capitalisteou socialisme de marché équipé « d‘une faucille et d’un marteau » entre les mains de Pékin ?

Episode 3 "Un pays, deux systèmes" : Hong Kong garde une large autonomie, son système judiciaire et globalement ses libertés individuelles. Le système en place a aussi une fin contractuelle signée au moment de la rétrocession de HK : 2047. HK sera-t-elle alors une...

lire plus