Interview avec APE

On nous observe!

Interview avec Ape. Un témoignage poignant.

Ape, que pensez-vous de votre cousin l’Homme ?

Ah…ça fait bien longtemps que l’on ne se parle plus !

Depuis des dizaines années, nous observons le comportement de ce sauvage.

Il a toujours voulu dominer et posséder plus et ne fait qu’exploiter sans compter ni partager et ne renvoi jamais l’ascenseur.

Que voulez-vous dire précisément ?

L’Homme est l’exemple même de l’égoïsme. Il ne respecte pas ses promesses. Un vrai mégalo et mythomane également. C’est un malade vraiment atteint d’un délire caractérisé par la surestimation de soi. On peut aussi dire qu’il est le roi des mensonges répétés et constants, de fabulations qui peuvent aller de la modification de petits détails de sa vie (notamment liés au matériel) à sa réinvention totale, un besoin de se créer une réalité alternative afin d’éviter de souffrir par des systèmes, des manières de compter, se nourrir, ….., un manque de confiance et d’estime de soi en dépit de la surestimation de lui-même.

Vous voyez le problème ! Incurable.

Des exemples ?

La liste est si longue :

Tuer, s’entretuer…

Exploiter les ressources naturelles partout (terre, mer, air,….)…même mes arbres sont abîmés et mes bananes se font plus rares !

Inventer des histoires, des croyances, des dieux pour se battre contre ses faiblesses et ses vraies capacités d’intelligence qui le font douter mais aussi créer tant de choses (il faut bien le reconnaître) …et c’est pourquoi nous avons encore espoir.

Négliger, manquer de respect, détruire, envier, se justifier, détenir…

Après tout, personne n’est propriétaire de la terre…aucun document l’atteste. Nous sommes tous des passagers, parfois clandestins, d’un monde interdépendant et chacun doit jouer ton rôle. Ceux qui se déclarent africain, juif, musulman, américain, chinois, protestant, chiite, amérindien, anglais, coréen, mongol…..et qui croit à des choses comme le père Noël et son apparat rouge (qui est d’ailleurs le fruit d’une publicité de Coca-cola qui a rendu célèbre l’image actuelle du Père Noël !). Les Hommes ont une mémoire courte finalement mais c’est vrai qu’ils ne lisent plus, restent devant des écrans et négligent l’apprentissage de leurs enfants. Nous, les singes, comme les kangourous ou les éléphants nous passons notre vie à transmettre à nos petits, y compris la mémoire, se nourrir, appréhender les dangers de la nature, se défendre, comprendre, rester en vie, respecter cette même nature qui est notre habitat…. L’Homme, lui, croit au Père Noël et invente sa vie de toutes pièces. Bien loin de la vraie vérité : la mère nature et ses règles qui sont chaque jour attaquée et détruite de toute part, c’est pourtant elle qui régule tout et a permis la vie et c’est encore le cas.

Comment peut-on faire pour arrêter le massacre ?

L’Homme est le problème et aussi la solution. Il est le seul à pouvoir agir…tous les autres vivants de cette planète (animaux et plantes) attendent ce jour et la fin de leur souffrance. Nous sommes toutes et tous dépendants d’un déclencheur qui va provoquer une prise de conscience pour des actions immédiates et globales qui doit venir d’un changement de comportement, qui doit passer par le bon sens, la simplicité, le respect, le moins (de possessions/choses) pour le mieux (bien vivre, l’harmonie, la paix, solidarité) qui nous amènera vers la préservation de notre planète qui est notre seule maison commune. Nous ne pouvons pas être expulsés mais nous pouvons être anéantis…Tant de vie et existence sur terre et dans les mers a déjà été éradiquée de la planète…et l’Homme risque de continuer son voyage en solo…qui sera synonyme de sa propre perte. Je ne sais pas si l’Homme est vraiment intelligent finalement…il est quand même vraiment « con ». Sa force c’est l’intelligence, sa faiblesse c’est qu’il a oublié l’essentiel et le bon sens, sa dépendance à la nature car il a construit un monde connecté superficiellement et déconnecté à la nature qui finalement le conduit vers un chemin sans issue.

Ape, comment pourrais-je vous remercier pour cette interview choc :

C’est à nous de vous remercier de nous avoir enfin écouté. Nous ne parlons pas la même langue mais nous avons nos vies, points de vue, jeux, aimons nos enfants, les éduquons, leur apprenons à vivre, survivre et exister, se nourrir de manière autonome, de respecter nos lieux de vie…Donc faites-en autant…c’est le meilleur service à nous offrir et là je vous dis merci au nom de tous les êtres vivants et notamment mes amis les éléphants !

Vous serez peut-être intéressé par…

A first in wine

A first in wine

'Mazaé & Kenan': The 1st wine brand that measures its carbon footprint from vineyards to consumers. This wine tells you all about itself. Location, origin, harvest dates, grape varieties, vinification...Pure fruit from nature & biodiversity, regenerative soil...

lire plus