Le nouvel an chinois

Le nouvel an chinois. Prière, retrouvaille (post covid), festin. L’illustration par la réalité de la vie sur place et les coutumes.
Une photo prise ce matin par une proche au Temple Lama ((雍和) à Pékin et plusieurs km de queue pour venir et émettre des voeux. Loin des clichés habituels et caricaturaux. Une des actions à mener pendant les jours de célébration du nouvel an chinois, est d’aller au temple, allumer de l’encens, prier pour attirer la chance. 
Ceci ravive mes souvenirs de longues marches et nombreux joggings dans tout Pékin sillonné pendant des années. Juste de l’autre côté: un autre Temple; celui de Confucius (北京孔). Il suffit de traverser Yonghegong Avenue, 国子 District de Dongcheng. 

Comme tout bipède sur la planète quelque soit les races, genres, âges, et chacun selon ses rites, croyances, cultures, …des citoyens ordinaires souhaitent une « bonne année » / 新年快 / Xin Nian Kuai Le! 
Les traditions sont fortes, après le grand ménage de la maison (très important avant le nouvel an chinois), mettre des décorations rouges, la coutume est de se réunir en famille, puis voir ses amis ou même les voisins pour leur offrir des présents. Les enfants de la famille recevront des enveloppes rouges contenant de l’argent et aux autres personnes, des fruits comme des oranges ou des fruits secs. Le nouvel an chinois dure longtemps! Le séquençage des rencontres, des plats, des mets est précis avec beaucoup de symboles et significations. Il y a des jours où on déguste le ‘hot pot’ (fondue), des raviolis (bonne fortune et préparés en famille, dans la cuisine de l’appartement souvent exigu, les jours précédents le nouvel an), des nouilles (longévité), gâteau de riz gluant (Niangao) pour la ‘prospérité’, poisson (abondance et pas de famine dans l’année…), les rouleaux impériaux (richesse), le canard (fertilité, santé), légumes verts à longue feuille (manger souvent la veille du ‘réveillon’ et symbolise l’unité familiale, la longue vie des parents), etc….et le tout avec un feu d’artifice (moins permis maintenant) et bien entendu le show à la télé le 1er soir. Bref, un peuple qui vit selon ses coutumes, des valeurs ‘universelles’ évidentes et déguste les plats comme dans chaque pays. Je pense à l’Ukraine en ce moment, où selon des rites différents, les Ukrainiens célèbrent plusieurs fois la nouvelle année (le 1er et 7 janvier). Plusieurs églises et bien entendu la religion orthodoxe qui suit le calendrier ‘Julien’ (et non grégorien) d’où les dates qui diffèrent. Les célébrations ont été dures pour eux. Espérons la fin de la guerre en 2023. 
Les progrès et attentes des peuples sont les mêmes partout: paix, une famille heureuse, pouvoir se nourrir, être en sécurité, apprendre, santé, la liberté de choisir son destin, gagner sa vie, un monde durable et propre, respirable, rire… Les politiques et systèmes à l’œuvre sèment le doute. Espérons par la raison et les voix des peuples.

Vous serez peut-être intéressé par…

A first in wine

A first in wine

'Mazaé & Kenan': The 1st wine brand that measures its carbon footprint from vineyards to consumers. This wine tells you all about itself. Location, origin, harvest dates, grape varieties, vinification...Pure fruit from nature & biodiversity, regenerative soil...

lire plus