14000 km accomplis

14000 km accomplis. Ce matin c’était ma sortie 2540 depuis 2013. 10 ans. Une moyenne de 250 activités/an. 70% jogging, 20% randonnées. 10% vélo en 2022 car mes 2 genoux sont simultanément devenus très douloureux.

Leçons tirées :

  1. Santé : en 10 ans j’ai regagné un équilibre, un poids stable de 88kg, un sommeil court (5h/nuit) mais de qualité, tonicité, asthme et souffle maîtrisés, etc…
  1. Une alimentation saine faite de sobriété et diminution des envies futiles et non nécessaires (sans me forcer) qui consistaient à manger des « conneries » (entre fast-food, trop de produits transformés, sucreries et snack en tout genre et onéreux…). Ceci n’empêche en rien les repas conviviaux avec des mets fins ou généreux, un bon vin + Cognac (mon lieu de naissance 😉). Sans prendre le volant après…
  1. Le contact quotidien avec la nature où le vent, la pluie, le soleil, les nuages sont ressentis fortement et balisent les jours qui passent, me font observer les saisons, les cycles végétatifs, les évolutions de notre climat.
  1. Le meilleur médicament / antistress : depuis 10 ans pas de « médicament » (en dehors d’injections contre Covid19 et de 3 opérations chirurgicales – Genoux, cerveau et crâne !) et une capacité de résistance / résilience améliorée.
  1. Le sport, la nature et de beaux projets (avec ma famille et quelques amis) : les meilleures armes pour apprécier tant de bonnes choses mais aussi se protéger des vicissitudes de la vie et des faces cachées de certains humains qui sans vergogne cherchent à nuire.
  1. Vivre l’instant, le plaisir, la satisfaction du moment et du bien-être. En 2013, je m’étais fixé 10000km…. depuis j’ai changé pour 20000 km si bien qu’il me reste encore 6000km à faire. J’y arriverai 🤞 … et c’est la dernière leçon : quand on veut on peut.

Enfin, à cet objectif, j’en ai associé un autre : avoir un mode de vie « décarboné » et en tout cas générateur de moins d’émissions de gaz à effet de serre pour parvenir au net0. J’ai donc tout changé en 5 ans : mes activités, style de vie, nourriture, déplacements, investissements (financiers, panneaux solaires, mes véhicules – vélo, voiture, chauffage), les choix d’activités, de clients & partenaires, mes travaux et recherches académiques, engagement dans des actions bénévoles + philanthropie, les regards sur les autres, l’interdépendance, etc…. Il y a encore du boulot !

Devenir une « Force for good », démontrer que le bonheur reste toujours fragile mais si possible… Il est à portée de main et surtout le fruit de la volonté et des efforts qui récompensent toujours sans jamais vous trahir…. Ce mode de pensée permet de déambuler (mais pas « buller » en attendant tout des autres) sur le chemin de vie avec sérénité et épanouissement, qui ne garantit rien ni met à l’abri d’accidents, de l’appréhension et risques, mais offre la possibilité de s’accomplir humblement avec du sens et de la fierté. À la fin, au moment de « l’effacement », on retiendra le chemin et émotions plus que la marque de voiture ou du dernier salaire.

Vous serez peut-être intéressé par…

A first in wine

A first in wine

'Mazaé & Kenan': The 1st wine brand that measures its carbon footprint from vineyards to consumers. This wine tells you all about itself. Location, origin, harvest dates, grape varieties, vinification...Pure fruit from nature & biodiversity, regenerative soil...

lire plus